09 août 2013

17. Charles de Gaulle (1913) : "Le patriotisme est une véritable foi"

     "Enflammer les autres" ne serait-ce pas développer dangereusement le "chauvi-nisme" ? s'inquiète le bon Charles, et de répondre :      "Mais il faudrait encore savoir si l'on aimera jamais assez sa patrie, si l'on chérira suffisamment sa mère." (page 69)      Tiens! que vient donc faire maman ici ? Non : ce n'est pas maman, c'est la mère patrie (de pater, le père)... Un peu phagocyté, le papa... Un peu à l'état de reste... et qui aurait changé de sexe... Charles, mon... [Lire la suite]
09 août 2013

18. Faut-il en rire ou en pleurer ?

     En parlant joyeusement de "couillons", il ne faut pas oublier que nous sommes, toutes et tous, les enfants, ou les petits-enfants, et au-delà, de cette "couillonnerie" qui nous vient de très loin, et qui ne cesse de nous étreindre aujourd'hui encore. C'est ce que nous allons voir ici de façon succincte, mais qui se trouve détaillée dans le livre que Françoise Petitdemange et moi-même avons publié en 1986, aux Editions Cuny-Petitdemange : "Le Feu sous la cendre - Enquête sur les silences obtenus par... [Lire la suite]
09 août 2013

19. Une bourgeoisie française prête à tout, et surtout au pire

     La dernière citation reprise de Charles de Gaulle affirmait que "le citoyen doit accomplir les ordres que lui donne la nation qui l'a vu naître". Bien sûr, toute personne présente sur le territoire français doit obéir à la loi française. Et pas seulement les "nationaux". Pourquoi le jeune lieutenant restreint-il ainsi la cible de son propos ? Parce qu'il pense à sa boutique : l'armée française. La suite le montre aussitôt :      "Qu'il me suffise de réaffirmer que refuser d'obéir aux lois... [Lire la suite]
09 août 2013

20. La guerre : un merveilleux moment de spéculation financière!

     L'affaire du service militaire obligatoire étant réglée, De Gaulle passe à la suite :      "D'un tout autre genre, moins noble d'aspect mais d'autant plus méritoire, est l'obligation où se trouve chaque citoyen de payer l'impôt." (page 71)      Sur le coup, nous sommes légèrement étonnés de voir notre petit lieutenant débouler sur ce terrain de la fiscalité. Serait-il en passe de sombrer dans le camp des "parta-geux" ? Voyons la suite :     ... [Lire la suite]
09 août 2013

21. La guerre, sinon : rien

     Ce blog a été ouvert pour mettre à jour, si possible, par quel étrange phénomène il a pu se faire que la France de la seconde moitié du vingtième siècle trouve son maître, un certain Charles de Gaulle, en un personnage qui, par deux décisions très personnelles, a pu la rendre responsable de la mort de plus de deux millions d'êtres humains, dont environ 315 000 Françaises et Français.      Nous allons peut-être mettre ici au jour, pour la première fois, une part essentielle de la... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 21:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,