13 août 2013

31. Tout le mal résulte de la paix : il y a donc un devoir absolu de faire naître l'état de guerre

     Lors de sa conférence de 1913, le lieutenant Charles de Gaulle avait déclaré :      "La guerre développe dans le cœur de l'homme beaucoup de ce qu'il y a de bien ; la paix y laisse croître tout ce qu'il y a de mal."      D'où il faut, bien sûr, s'empresser d'inférer que la paix est le mal absolu, puisque tout le mal résulte d'elle...      Or, nous le constatons maintenant : l'expérience des désastres humains qu'engendre la guerre n'a rien... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 15:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2013

32. La morale du surhomme (le fort) n'est bien sûr pas celle du peuple (la masse des faibles)

     Sa surhumanité, Charles de Gaulle avait bien voulu la mettre en scène pour nous dans les propos que tenait le capitaine Bertaud au lieutenant Langel :      "Mon cher Langel, quand on a votre âge, votre esprit, votre tournure, les femmes vous sont faciles, je le sais bien. A leur vie monotone vous apportez de l'imprévu, à leur coquetterie un agréable objet, à leurs sens un renouveau. Quand les années et l'habi-tude ont usé le simple bonheur de leur mariage, elles vont à vous, magiciens, qui... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2013

33. Etablir un meilleur flux des corps blessés et des cadavres pour améliorer la dynamique d'ensemble

     En 1917, le prisonnier de guerre Charles de Gaulle - surhomme gravement en panne - prononce quelques conférences pour ses camarades de captivité.     En sa qualité de spécialiste de la dynamique guerrière, notre capitaine apporte une correction à son ancienne formule, lapidaire mais pourtant très bien venue :      "Et les blessés faut-il les secourir ? Non!"      Bientôt organisée comme une véritable boucherie-charcuterie de plein exercice, la... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 18:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 août 2013

34. Circulez : il n'y a plus grand-chose à voir!

     Alors qu'ailleurs on continue à s'étriper joyeusement pour faire avancer les progrès de l'humanité, De Gaulle souligne les manques du présent conflit quand on l'observe du côté d'une armée française acculée, depuis le début, à la défensive :      "Jamais sans doute, depuis que l'Humanité existe et avec elle la guerre, les com-battants n'ont eu à fournir tant d'efforts et de plus épuisants, sinon pour les corps du moins pour les âmes, efforts renaissants toujours et toujours, et... [Lire la suite]
Posté par cunypetitdemange à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :